ACTUALITES :     9 octobre 2017 : avis de mise à disposition du public : Projet de Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) du Pays de Caux     octobre 2017 : le projet de Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PLPDMA) du Pays de Caux est soumis à l'avis du public du 1er au 30 novembre 2017     juillet 2016 : lettre d'information bilan et perspectives du programme de prévention des déchets     22 juin 2016 : réunion du réseau normand des animateurs de programmes de prévention à Brametot     7 avril 2016 : présentation de l'usine et tenue d'un stand à l'AG du Crédit Mutuel à St Valéry en Caux     1er mars 2016 : visite du centre de tri d'Oissel par des élus du SMITVAD     Janvier 2016 : démarrage de l'étude de faisabilité pour la création d'une ou plusieurs recycleries sur le territoire syndical     29 septembre 2015 : journée de l'entretien des espaces publics organisée par le FREDON à Grainville la Teinturière     6 mai 2015 : prix énergies citoyennes 2015 décerné au Smitvad


SMITVAD

Encore deux ans pour faire mieux !

Tous les deux ans, une décision affermit nos choix et les confirme.

En 2006, le Smitvad amorce sa réflexion sur l’avenir du traitement des déchets en Pays de Caux.

En 2008, le choix est fait de la reformulation de l’usine de Brametot en usine de tri-extraction-méthanisation avec inscription du projet dans le plan départemental.

En 2010, un contrat de DSP valant engagement pour la conception, la construction et l’exploitation de l’E’Caux Pôle est signé avec la société Valor’Caux.

En 2012, le Préfet fixe les conditions d’exploitation dans un arrêté.

En 2014, la construction de l’usine est achevée.

En 2016, l’usine conclut sa première année d’exploitation industrielle.

En 2017, l’E’Caux Pôle de Brametot aura reçu les Etats Généraux de la méthanisation et sera inscrit comme élément structurant de l’économie régionale des déchets. Malgré les difficultés il faudra surmonter les désordres créés par l’application de la loi NOTRe en poursuivant l’exécution du contrat de dsp, actuellement refusée par les collectivités déplacées par les mouvements intercommunaux. Dans les perspectives concrètes de développement durable du secteur du traitement des déchets, Brametot fait office, à son échelle, de premier de la classe en produisant tout à la fois de la chaleur, de l’électricité et un fertilisant à partir de nos déchets.

Jean-Jacques DEMARES


hébergement et nom de domaine : neoDomaine