ACTUALITES :     novembre 2016 : premières pistes d'actions du nouveau programme de prévention des déchets     juillet 2016 : lettre d'information bilan et perspectives du programme de prévention des déchets     22 juin 2016 : réunion du réseau normand des animateurs de programmes de prévention à Brametot     7 avril 2016 : présentation de l'usine et tenue d'un stand à l'AG du Crédit Mutuel à St Valéry en Caux     1er mars 2016 : visite du centre de tri d'Oissel par des élus du SMITVAD     1er février 2016 : nouveaux bons pour la location gratuite de matériel de "jardinage durable"     Janvier 2016 : démarrage de l'étude de faisabilité pour la création d'une ou plusieurs recycleries sur le territoire syndical     29 septembre 2015 : journée de l'entretien des espaces publics organisée par le FREDON à Grainville la Teinturière     6 mai 2015 : prix énergies citoyennes 2015 décerné au Smitvad


SMITVAD

En 2014, l’usine était inaugurée et le 28 septembre 2015 elle est réceptionnée. La mise en service industrielle est terminée et les performances contractuelles sont donc atteintes.

L’E’Caux Pôle de Brametot s’inscrit dans le paysage local départemental, régional et même national.

- En effet, l’outil est novateur, c’est l’une des premières usines en France qui, après tri-extraction de la FFOM (Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères), met en œuvre la méthanisation des OMr par voie sèche. A ce titre, c’est une première nationale qui intéresse, au point où des visiteurs étrangers et des scientifiques se déplacent pour voir et comprendre !
- En grande Normandie, c’est aussi la seule usine de méthanisation sur OMr par voie sèche qui fonctionne.
- En Seine Maritime, c’est l’équipement qui complète les filières de traitement des déchets ménagers et assure l’économie du plan départemental, en termes de valorisation de l’organique contenu dans les OMr.

L’E’Caux Pôle de Brametot, c’est tout à la fois la mise en scène du Grenelle de l’Environnement et de la transition énergétique. Les premiers bilans démontrent que les engagements ont été tenus. Avec l’usine de tri-extraction-méthanisation, on traite les OMr, on fabrique un fertilisant de qualité et on produit, en cogénération, de l’électricité et de la chaleur. L’agence normande de l’Ademe, après quelques hésitations, s’est d’ailleurs décidée à financer à hauteur de 50% les démarches de recherche et développement d’E’Caux Tech. Nous attendons et espérons que d’autres financeurs se décident.

Jean-Jacques DEMARES


hébergement et nom de domaine : neoDomaine